C’est après avoir composé la musique de la vidéo Mac Millan, a mediterranean shaper que Jéremi Stadler m’a proposé de participer à la bande originale de son documentaire Le Grand Saphir, une révolte ordinaire.

Partant de quelques images et quelques ambiances, j’ai composé plusieurs morceaux destinés au film.

En plus de morceaux avec Sasha Ventura, ces compositions se voulaient simples mais modernes : quatre accords redondants en guise de fil rouge avec des arrangements bien particuliers.

Toute la musique était quasiment terminée avant même que le film soit monté.

Après plusieurs nominations, le documentaire remporte le prix spécial Kapagama de la « Meilleure musique » aux Deauville Green Awards 2018.